« On se voile le corps, pas le cerveau! »

« On se voile le corps, pas le cerveau! » Malika* s’habille avec un jilbab, une robe et une capuche de tissu laissant apparaître son visage, ses mains et ses pieds. Zélie*, elle, est encore collégienne et porte le hijab, qui couvre simplement ses cheveux. Pour les deux habitantes de Lille Sud, ces vêtements font partie de leur…