Cimetière de Lille-Sud : mixité sociale et mémoire de quartier

Pour fêter le printemps, Lille en quartiers est allé se promener dans les quartiers populaires lillois. Le résultat, c’est une quinzaine de balades sonores qui nous emmène dans les coins où les vies de quartiers se révèlent, où l’intime se mêle au politique. Première balade ce lundi, avec le cimetière de Lille-Sud, où la variété des tombes illustre la diversité du coin.

Une jeunesse révoltée contre les « vendeurs de rêves »

À Lille Sud, le taux d’abstention atteint des sommet. Aux dernières élections départementales, la participation ne dépassait pas 36% (contre 26% aux européennes de 2009 et 31% aux cantonales de 2011). Les 18-25 ans sont les premiers concernés par ce fléau. Entre défiance, misère et système scolaire défaillant, enquête sur une jeunesse « oubliée » qui semble ne plus y croire.

Une balade à Lille Sud

Autour de nous, des routes et des barrières de tôle taguées. A l’horizon, des grues. Sous nos pieds, une friche de laquelle surgira bientôt un magasin Décathlon. La première image de Lille Sud est celle d’un quartier agité, celle d’un quartier en devenir, en mouvement. Un quartier qui change, se détruit, se reconstruit. Texte de Charlotte Belaich et photos d’Aliénor Carrière.