Une balade à Lille Sud

Autour de nous, des routes et des barrières de tôle taguées. A l’horizon, des grues. Sous nos pieds, une friche de laquelle surgira bientôt un magasin Décathlon. La première image de Lille Sud est celle d’un quartier agité, celle d’un quartier en devenir, en mouvement. Un quartier qui change, se détruit, se reconstruit. Texte de Charlotte Belaich et photos d’Aliénor Carrière.

Rue de Marquilles, deux ans plus tôt…

Il y a deux ans, la ville de Lille a décidé de démanteler le camp de la porte d’Arras, à Lille Sud. Dans ce qui était alors l’un des plus grands camps de Roms de la métropole, vivaient depuis 2008 environ 800 personnes, soit 120 familles. Dispersées dans différents quartiers de la ville, elles vivent pour la plupart encore en sursis, entre la menace des évacuations ou des expulsions de territoire. Mais certaines reviennent parfois à Lille Sud, où elles ont gardé des contacts et des repères.

Comment s’explique l’abstention à Lille Sud ?

Les élections départementales des 22 et 29 mars ont vu l’abstention triompher à Lille-Sud. Avec près de 64% d’abstention au deuxième tour sur le canton de Lille-5, la victoire des candidats PS Patrick Kanner et Marie-Christine Staniec-Wavrant est en demi-teinte. Par comparaison, l’abstention au niveau du département du Nord est de 53.55%, et de 50% au niveau national.

L’AFEV, rempart contre les inégalités

“Être utile contre les inégalités”. C’est un des slogans de l’AFEV. Présente dans 350 quartiers populaires, cette association tente de lutter contre les inégalités grâce à un accompagnement personnalisé des jeunes. Deux heures par semaine, les bénévoles retrouvent un élève de la primaire au lycée, avec pour objectif de travailler sur la confiance en soi.

Une réussite en demi-teinte pour l’alliance rouge et verte

Aux élections départementales de mars 2015, l’alliance inédite du Front de Gauche et des écolos remporte un très beau résultat sur le canton de Lille 5 comprenant Lille Sud, Wazemmes, Faubourg de Béthune et Vauban. La réussite de cette alliance rouge et verte à Grenoble, lors des dernières élections municipales a sans doute donné des idées.