Rue de Marquilles, deux ans plus tôt…

You are here: